Les vignerons

Notre histoire est née dans le Médoc en 1997.

Après des études en viticulture et œnologie, j’ai eu besoin d’aller à la rencontre de vignerons, de fouler la terre et m’enivrer d’histoires, de savoir-faire et de vécu.

En Alsace, à Nuits St Georges, à Châteauneuf du Pape, j’appris en travaillant et en observant, ainsi qu’en Orégon puis dans un Cru Classé à Margaux en 1997…Ce fût là que tout commença.

NicolasMa rencontre avec une belle anglaise, un mariage ; et le début d’un rêve : travailler ensemble la terre pour faire notre vin.

Elle fît une belle carrière dans de prestigieuses maisons du négoce bordelais sur le secteur commercial à l’export  et je continuai mon apprentissage de mon côté en tant que Maître de chai d’un 3ième Grand Cru Classé à Margaux, puis régisseur d’un Cru Classé de St Emilion et enfin régisseur de plusieurs Crus Bourgeois dans le Médoc.

15 années s’écoulèrent avant que la magie opère. Ce fut d’abord la magie d’un lieu : les croupes calcaires d’Ordonnac à un jet de pierre de l’estuaire d’un côté et des plus grands crus du Médoc de l’autre. Puis ce fut une rencontre avec un homme et sa fille, viticulteurs, qui donna naissance à une amitié et à une complicité profonde. La vie est ainsi faite ; d’hommes et de femmes qui croient en vous et qui vous font vous dépasser. Alors il m’a dit : je veux que ce soit toi qui reprennes ma vigne. Commences par quelques parcelles pour te faire la main.

Du jour au lendemain, rêve-réalité, j’étais dans mes vignes, je caressais cette terre, je parlai à mes pieds de vigne. Moi qui, après avoir dirigé de grands domaines ; me sentais tout petit. Je me sentais au commencement, humble et fier d’être maintenant…viticulteur.
cave CM 002

Kerrie, qui m’a toujours soutenu. Elle s’occupe de la partie commerciale et des relations clients. On travaille ensemble. J’aime lui montrer les gestes du métier.

Jpeg
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier veuillez répondre à la question suivante *